LE BLOG

DE LEA

 
 
 
VR ready
 

VR ready

 
Forts d'avoir réalisé en 2016 plusieurs projets VR assez ambitieux, le Comptoir du Son lance un département "VR 360". Ce nouveau pôle traite dès à présent, la création et la spatialisation du sound-design, mais aussi le travail sur les prises effectuées sur les tournages en ambisonic. Nous proposons également la création d'univers sonores et de musiques en VR, afin de compléter la panoplie des éléments qui peuplent ces nouvelles destinations sonores...
 
Posté le 27/01/2017
 
 
 
l'Extraordinaire Voyage
 

l'Extraordinaire Voyage

 
Comptoir du Son est fier de signer la bande sonore de la nouvelle attraction du Futuroscope : « l’Extraordinaire Voyage », film produit par Cube et réalisé par Nicolas Deveaux.
Ce film sensoriel fait appel à un dispositif immersif inédit : Embarquez sur une platteforme et basculez à 90°.
Vous êtes à la verticale, les pieds dans le vide, face à un écran de 600 m2.
Vous voilà prêt à planer !

La Musique composée par Franck Marchal est interprètée par un orchestre symphonique de plus de 50 musiciens sous la direction de Paul Rouger.
Pour compléter le dispositif sonore, le sound-design d'Alex Poirier est mixé en 12.1 et fait de cette bande son un dispositif unique en Europe.

 
Posté le 05/01/2017
 
 
 
De la Production à la Post-production Son
 

De la Production à la Post-production Son

 
Si la production est un domaine vaste, produire au sein même de la postproduction requiert également des compétences variées. Le Comptoir du Son, de par ses activités, fait preuve d’une polyvalence impressionnante malgré sa petite structure : de la composition de musiques originales au mixage final en passant par l’enregistrement de voix off ou de doublage ainsi que le sound design et le calage musical, et ce, aussi bien sur un spot publicitaire que pour une série d’animation ou encore un long métrage documentaire, la société fait montre d’une expertise à la fois variée et solide.

On ajoutera que le studio peut se targuer d’un environnement de travail agréable et accueillant : au dernier étage d’un bâtiment regroupant plusieurs entreprises audiovisuelles, il n’est pas question ici de venir dans une cave sombre où la lumière du jour se ferait désirer mais de profiter du calme d’une cour parisienne où les bruits de circulation sont aux abonnés absents. Lumineux et décorés avec soin suite à de très récents travaux de réaménagement, les locaux affichent sous un éclairage soigné une collection de guitares que Benoît Stefani n’a pas manqué de remarquer lorsqu’il est venu s’entretenir avec l’équipe pour son article sur le site de Mediakwest publié le 23 juin 2016 et paru dans le numéro #17 du magasine.

En tant que stagiaire assistante de production, ma tâche la plus ardue fut (et demeure) celle de me familiariser avec la terminologie technique et pointue qui fuse entre les différents membres de l’équipe, aussi bien venant d’Alex, l'ingénieur du son, que Sophie, la directrice de production, ou Franck, producteur, compositeur et directeur de Comptoir. Si gérer et suivre un projet reste un processus peu ou prou identique dans son exécution (mise en place et suivi administratif, juridique et financier d’un projet, réunion et gestion des moyens financiers, matériels et humains), comprendre et intégrer ces termes devient nécessaire en post-prod son : formats des fichiers, abréviations, effets sonores et autres désignations autour d’Avid et Pro Tools… Imaginez Michael Bay à la post-production d’un film d’Eric Rohmer et vous aurez une vague idée de l’aisance qui m’animait à mon arrivée. Les demandes des clients peuvent parfois être pointilleuse et si l’on ne maîtrise pas un temps soit peu les questions techniques, répondre à celles-ci peut s’avérer tout bonnement impossible. Au Comptoir, gestion de production se mêle à la prestation de services et à la création artistique. Ainsi, force m’a été de constater qu’un métier qui me paraissait répondre à une expertise technique, appelle en réalité à la créativité et la sensibilité artistique.
 
Document
Posté le 16/09/2016